communautés

Citadelle de Poenari

" La puissance du vampire tient à ce que personne ne croit à son existence. ”
Historique
Le fortin de la Gavaresse, érigé en 1889, domine la crête centrale du massif de la Colle Noire et les falaises abruptes du cap Garonne, à une altitude de 223 mètres. Il a été construit par l’Armée de Terre d’après un plan s’inspirant des travaux de Vauban pour assurer la défense de la rade de Toulon. Il fut pendant plusieurs années géré par la Marine Nationale puis laissé à l’abandon pendant près de cinquante ans. En 2004, une association a signé un contrat de location avec la Marine Nationale pour gérer, réhabiliter, animer et entretenir le fort avec des jeunes des quartiers sensibles, encadrés par des éducateurs et des artisans professionnels.
Quand les tensions internationales devinrent maximales, le directeur de la rénovation proposa à certains jeunes des quartiers de s'installer temporairement dans le fort à condition d'amener discrètement "de quoi se défendre". Il y convia aussi un groupe d'amis sélectionnés pour le fait de n'avoir comme lui aucune attache locale en dehors de leur groupe. Dans les jours qui suivirent la frappe, le groupe décida de rendre la route de terre qui menait au fort totalement impraticable en provoquant plusieurs éboulement.
Très vite il s'avéra que les deux groupes n'allaient pas s'entendre. Mais si les jeunes étaient belliqueux et grandes gueules, prompte à menacer, l'autre groupe s'avéra vite dirigé par un véritable psychopathe. Le problème fut réglé en une seule nuit. N'étant plus assez nombreux, le groupe décida alors de recruter parmi les survivants, mais uniquement des survivants sélectionnés pour coller dans un tableau des plus stupéfiant.
Le groupe pratiquant courament un jeu de rôle basé sur un monde vampirique décida que dans un univers post apocalyptique, la superstition allait faire un retour en force et pourrait aider à assurer une certaine cohérence. Le leader du groupe proposa donc de se faire passer pour un vampyre (avec un 'y' précisa t'il pour se distinguer du Dracula de fête foraine). Le groupe monta une histoire assez sophistiquée selon laquelle ils avaient découvert une crypte dans ce fort militaire avec une étrange machinerie et un être "comme en stase". Si le groupe avait décidé de ne pas y toucher, les jeunes des quartiers sensibles ne voulurent rien entendre et bricolèrent les leviers jusqu'à obtenir le réveil de l'être. La chose ne se passa pas au mieux pour eux... Impuissant, le groupe assista par vidéo à un véritable carnage mais, plus important, à l'utilisations de pouvoirs dépassant clairement les capacités humaines. Une fois calmée et informée de la situation la créature proposa aux survivants de mettre en place une structure défensive pour voir venir. Il serait bien entendu à la tête de cette structure et son titre serait "le Cardinal". Eux seraient des goules, des humains bénéficiants de certains avantages en échange de leurs services.
Le groupe se mis ensuite à la recherche de survivants, recherchant des gens qui A LA FOIS apportaient un savoir nouveau au groupe ET semblant désireux d'intégrer un groupe sans avoir l'ambition de le controler. Ces gens furent mener à un camps secondaire placé dans un fort en ruine, le Fort de la Colle Noire. Ce fort avait servi pour le stockage de munition après la seconde guerre mondiale jusqu'à ce qu'un accident provoque une gigantesque explosion. L'endroit sert à présent de leurre et de centre de triage. Le groupe instille petit à petit le doute dans l'esprit des nouveaux venus jusqu'à les amener à écouter l'histoire de la "créature". Ils jugent ensuite des réactions. Si la personne semble y croire ou même faire semblant d'y croire, il a passé le premier test et peut être amené au véritable fort. Dans le cas contraire, il lui arrive rapidement un accident car le secret de l'existance de la Citadelle restant la principale préoccupation de ses habitants, ils feront tout pour éviter que leur existance ne soit connue !
Organisation Politique : Théocratie
La structure politique du fort rebaptisée 'Citadelle de Poenari' est basée sur une hierarchie vampirique qui était au départ liée à un jeu de rôle en Grandeur Nature avant de dériver. A la tête du groupe se trouve le "Cardinal". Ce nom ne fait pas référence directement à la hiérarchie catholique mais à la hierarchie d'un groupe de Vampire dans un univers de jeu de rôle, groupe qui avait choisi par provocation de prendre des titres religieux. Avec le temps, le Cardinal s'est pris au jeu et sa psychopathie n'a fait qu'augmenter au point que ses anciens amis eux mêmes se tiennent à carreau. Le Cardinal ne sort plus jamais de son rôle et malheur à celui qui ne le suis pas dans son délire. Il a un don inné pour gérer son conseil principalement constitué de ses anciens partenaires de jeu qui doivent à présent veiller à assurer parfaitement leur rôle de "goules". Officiellement les "Goules" sont des humains en phase de transformation qui auront ensuite, après l'étreinte, certains pouvoirs du Cardinal. Petit à petit les goules ont sombré dans la folie du Cardinal, c'est un peu le seul moyen de ne pas faire d'erreur et toute la communauté a finalement versé dans un fanatisme religieux qui lui assure une parfaite cohérence. Certains nouveaux n'y croient pas au début mais jouent un rôle pour rester. Rapidement ils sombrent dans cet univers étrange ou se font prendre et exécutés...
Organisation sociale
Chaque Goule est en charge d'un domaine et dispose d'humains affectés à son service. Plus une Goule est efficace et plus elle possède d'humains. Une Goule par trop inefficace disparait, c'est déjà arrivée deux fois, et le fait de faire parti du groupe d'origine n'est pâs une protection... Les différents domaines sont :
Sécurité intérieur : En charge de la surveillance interne de la communauté, de la recherche et de l'élimination des traitres potentiels.
Défense active : En charge de l'entrainement des 'soldats' et de la défense des forts.
Nature : En charge de l'élevage, de l'agriculture et de la survie en zone naturelle.
Exploration : En charge de la collecte d'informations sur l'ensemble de la zone.
Art et Loisirs : En charge des loisirs du fort.
Culture : En charge de l'enseignement et de la recherche.
Scénario joué lundi 12 novembre 2018 en soirée
Résumé : Une femme de la Nouvelle Atlantide est capturée pendant une fouille d'anciennes maisons du côté des Baux Rouge. Ramenée au fort de la Colle Noire, elle est mise en présence du Cardinal à la nuit tombée. Le Cardinal est accompagné de sa favorite du moment, Tatiana, qui est au moins aussi folle qu'il est lui-même déséquilibré.
Plutôt aimables dans un premier temps, les deux compères vont essayer d'en apprendre le plus possible sur la Nouvelle Atlantide avant de commencer à déraper. Le cardinal multiplie les allusions au monde d'avant, pas avant la guerre nucléaire mais la glorieuse époque de son père, le voïvode Vlad III Basarab, surnommé « l'Empaleur ».
L'invitée doit se soumettre à plusieurs tests allant de la culture générale à sa capacité à identifier des aliments les yeux bandés en passant par ses capacités Psy à l'aide de cartes de Zener. La situation dérape vraiment après un sympathique buffet quand le Cardinal demande à Tatiana de tester l'obéissance de la nouvelle venue. Tatiana décide en effet de la transformer en poupée et se met immédiatement à la maquiller et à la "décorer" comme une poupée de porcelaine avant de piquer une crise et de revenir avec... une hache ! S'en suit une dispute avec le Cardinal qui utilise un "pouvoir" pour étrangler à distance Tatiana (Cette scène est préméditée et jouée par les deux complices pour intiller dans l'esprit de la victime que le Cardinal a de réels pouvoirs. C'est un franc succès !).
Mais cette crise de violence simulée achève de faire basculer Tatiana et le Cardinal dans leur univers le plus sombre. Reprenant la main, le Cardinal, multipliant les allusions à des tortures toujours plus ignobles, conduira la prisonnière à montrer qu'elle est prete à beaucoup pour survivre... Réussissant brillament le dernier test, elle gagne finalement le droit de prolonger un temps son séjour dans cet asile de fous, ce qui était loin d'être gagné au départ !
Le Cardinal
C'est le titre porté par celui qui gère une région dans le Sabbat, une organisation de vampires dans le jeu de rôle "Vampire la Mascarade". Les vampires du Sabbat considèrent les humains comme de la nourriture ou des distractions et n'accordent strictement aucune importance à la vie humaine. Le Cardinal lui même se conçoit comme le fils spirituel de Dracula, Prince Valache et Fils du Dragon.
Quand Drusilla rencontre Ballatrix
La favorite du Cardinal, Tatiana, est un charmant mélange entre la Drusilla de Buffy contre les vampires (Sa folie particulière est mélange entre cruauté, douceur et incohérence apparente dans ses discours) et la Bellatrix Lestrange de l'univers d'Harry Potter (Bellatrix se caractérise par sa démence et son sadisme, la raison lui manque totalement et elle est surtout guidée par la folie et apparaît même comme incontrôlable pour beaucoup. Son attitude vis-à-vis des autres traduit un comportement impulsif et sociopathe).
Citadelle de Poenari
Cette ruine dominant la vallée de l'Arges en Roumanie fut un point stratégique de contrôle du passage entre Valachie et Transylvanie. Elle tient une place importante dans la légende de Vlad III l'Empaleur alias Dracula et est réputé pour être hanté. C'est le seul et unique véritable "chateau de Dracula".